6 à 12 mois de parcours vers des métiers qui font sens dans l’animation socio-culturelle et le sport.

On m’a tendu la main dès le début de SESAME. A ce moment-là, j’ai senti que j’avais une importance (…). Là, enfin on m’écoutait et on me proposait quelque chose.

Antoine, Développeur de Possibles

Ils ont la catapulte, mais avec un viseur. Ils savent où ils nous envoient. La preuve, on a tous fait SESAME et on a tous fait un BPJEPS différent, qui nous correspondait.

Guilhem, Développeur de Possibles

Je me sens d’égal à égal dans ma relation aux autres. Avant, je me sentais en-dessous des autres.

Guilhem, Développeur de Possibles

On me dit souvent que j’ai progressé dans mon investissement. Quand j’étais dans les études,
je ne bossais pas. Parce que j’ai trouvé ma voie, je m’investis beaucoup plus dans ce que je fais.

Antoine, Développeur de Possibles

La force de OIM c’est la qualité de l’accueil, on ne nous infantilise pas, on nous écoute beaucoup et on nous offre un espace sécurisé.

Laure, Développeuse de Possibles

Sésame est un programme co-construit avec la DRAJES (Direction Régionale Académique de la Jeunesse, de l’Engagement et des Sports) pour accompagner des jeunes de 16 à 25 ans en quête d’orientation ou en difficulté d’insertion vers des métiers de l’animation socio culturelle et du sport.

Chez OIM, nous accompagnons une promotion dans l’Entre-deux-Mers et une promotion dans le Béarn. Toute la pédagogie innovante de OIM (pouvoir d’agir, confiance et estime de soi, montée en compétence) est mise au service de l’ambition et des objectifs du dispositif.

Le parcours s’appuie sur des temps d’inspiration, d’introspection et de passage à l’action. Il est rythmé par des journées collectives hebdomadaires, des ateliers et événements ainsi que des entretiens individuels pour lever les éventuels freins sociaux, affiner le projet professionnel et répondre aux besoins et attentes des jeunes accompagnés.

Les jeunes ont la possibilité de coupler le programme avec une mission de Service civique d’initiative, ils touchent alors une indemnité de 580€/mois.

A la fin du parcours, un projet collectif commun est l’occasion d’expérimenter et de renforcer les compétences acquises.

VOIR NOS AUTRES PROGRAMMES